Compte rendu du colloque

Du risque courant à la menace, DEMOCRITE, un outil opérationnel pour la sécurité globale

SESSION 1 : DU RISQUE COURANT AU RISQUE  EXCEPTIONNEL : REPONDRE AUX DEFIS D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

  • Colonel R. MOREL (Sous-Chef Emploi, BSPP) – Regard prospectif sur la gestion des risques et des menaces post 2020. (DOC 1.2)
  • F. MURGADELLA (Chef adjoint du Pôle Développement des Technologies de Sécurité, SGDSN) – Prospective et politique industrielle en matière de sécurité nationale. (DOC 1.3)
  • E. LAPEBIE (CEA Gramat), Lieutenant Colonel S. RACLOT (Cabinet du Préfet, Secrétariat Général pour l’Administration, Préfecture de Police),
  • Capitaine F. BRILL (BSPP), David HERVE (IT-Link) – DEMOCRITE, une "preuve de concept" intégrant RETEX, cartographies et modèles rapides pour l'analyse et la couverture des risques. (DOC 2)

SESSION 2 : DU RISQUE COURANT AU RISQUE EXCEPTIONNEL, COMMENT DEMOCRITE ADOSSE A L’ANALYSE D’AUTRES SYSTEMES REPOND AUX DIFFERENTS BESOINS OPERATIONNELS DE COUVERTURE DES RISQUES

  • F. RICHARD (Institut PPRIME) – Simulation numérique de la dynamique d’un incendie en milieu bâtimentaire. (DOC 3.1)
  • E. LAPEBIE (CEA Gramat) – Évaluation des zones d'effets d'une explosion : calculs rapides des conséquences d'une explosion en milieu urbain. (DOC 3.2)
  • I. CANOVAS, A. BONY (IMT Mines Alès) – Localisation dynamique des enjeux du territoire pour une meilleure couverture des risques. (DOC 3.3)
  • C. LAPEBIE (CEA Gramat), Lieutenant Colonel S. RACLOT (Cabinet du préfet, Secrétariat Général pour l’Administration, Préfecture de Police) - Les bons moyens, au bon endroit, au bon moment : Quantifier la couverture opérationnelle des risques. (DOC 3.4) + (DOC 3.4.1)
  • M. ARAS (CERDACC) – L’égalité de traitement dans l’organisation du secours. (DOC 3.5)
  • V. BOEUF (INRIA/X), Lieutenant Colonel R. ROCHE (BSPP), Commissaire C. LACOMBE (Préfecture de Police) – Evaluation de performance d'un centre d'appels à deux niveaux : l'exemple de la plateforme 17-18-112 de la Préfecture de Police de Paris. (DOC 3.6)

SESSION 3 : ALLER PLUS LOIN POUR RELEVER LES DEFIS DE LA SECURITE GLOBALE : UTILISER LES (BIG)DATA POUR ANTICIPER LES DEPLOIEMENTS OPERATIONNELS

Vers plus d’analyse prédictive pour l’aide au déploiement des moyens opérationnels des services de secours et de sécurité ?

  • R. GUYONNET (Chef Mission de la Prospective et du Management de l’Innovation, DOSTL, Préfecture de Police), Colonel L. COLLORIG (DGGN), Lieutenant Colonel P. BAILLE (BSPP), P. MELLINGER (CEA), A. MERCIER (Systel) – Animation E. ALLAIN (IFFO-RME)

Peut-on se dispenser de l’utilisation des medias sociaux pour l’aide au déploiement des moyens opérationnels en gestion de crise ?

  • Lieutenant Colonel S. PALETTI (SDIS 30), Capitaine V. FUET (BSPP),  S. RIBAUT (ANSSI),  J. DOUVINET (Université Avignon et Pays du Vaucluse), T. LOISON (VISOV) – Animation E. ALLAIN (IFFO-RME)
    (DOC 4.2.1)
    (DOC 4.2.2)

Conclusion (DOC 5)